Faire les bons choix Enregistrer au format PDF

Licence Creative Common by SA
mardi 16 août 2016 par matthius

Quand on commence l’écriture loisir et créative on écrit pour soi. Mais arrive un moment où l’on s’intéresse aux autres. À ce moment là on évolue vite car on comble des lacunes. Il ne faut alors qu’essayer de garder cette attitude. En effet lorsqu’on s’intéresse aux autres on aime mieux écrire car on apprend en même temps. On trouve des compromis.

Alors le lecteur nous trouve plus complet. Nous nous disons qu’il existe des erreurs mais nous pouvons les contourner en travaillant notre style ou le fond du texte, tout en pensant au lecteur.

Le lecteur ne distingue peut-être pas les imperfections que l’on voit. En effet l’émotion provoquée par un texte peut cacher des erreurs personnelles. Ou bien ce sont ses pensées qui sont erronées sans avoir influencé le texte.
Le lecteur distingue à la fois le contenu et la technique de l’écriture. On a donc une réelle appréciation de sa propre écriture. Alors on avance plus vite.

Écrire sous contrainte devient nuisible si cela n’évolue pas. Pour éviter cela on écrit avec ses envies qui créent la fraicheur du texte. Il ne faut pas malmener cette fraicheur en retravaillant trop le texte. Les imperfections ce sont les fautes de sens ou d’orthographe, pas la façon d’écrire, plus difficile à modifier.

Une faute de sens est une phrase que l’on ne comprend plus ou mal quand on se relit plus tard. On améliore son vocabulaire grâce à un dictionnaire de noms communs ou des synonymes.

Mes notes

Écrire sur son avenir...
Lire en cherchant les choix à effectuer ou à éviter afin d’arriver à cet avenir...


Accueil | Contact | Plan du site | Espace privé | icone statistiques visites | info visites 12759

Site soutenant l'économie de travail... Un ami

     RSS fr RSS7 Améliorer ses Textes

Creative Commons License