Aller dans la bonne direction Enregistrer au format PDF

Licence Creative Common by SA
mardi 16 août 2016 par matthius

Nous aimons lire un sujet qui intéresse. Notre envie d’évoluer peut nous empêcher d’aimer des textes intéressants s’ils ne concernent pas notre domaine. Il est donc possible d’aimer un livre que nous avions refoulé avant.

On apprend plus vite lorsqu’on écrit car on retient mieux son écriture. Ainsi écrire après avoir lu est primordial.

Se lire soi est intéressant parce qu’on apprend sur soi. En effet on ne suit jamais assez ses intuitions. On lit donc ses propres textes pour évoluer et tracer de nouveaux chemins.

Écrire pour l’avenir c’est écrire quelque chose d’utile. Il faut donc avoir des projets en tête pour se fixer un avenir. Ses projets doivent être écrits.

Savoir ce que l’on connaît permet d’apprendre sur soi. Les domaines que l’on connaît se situent-ils sur les limites les plus actuelles de l’humain ? Le lecteur veut avancer donc il faut le renseigner sur son quotidien et son évolution. Pourquoi change-t-il ? Les raisons du changement sont dans notre environnement. Les raisons communes de nos changements sont dans les médias les plus lus ou écoutés.

Certains livres peuvent aider. Les limites de l’humain les plus importantes en ce début de siècle sont la politique et l’environnement. Ces deux domaines sont liés. Tout le monde veut comprendre la politique en temps de crise. Seulement des pouvoirs ou lobbies s’exercent pour nous écarter de la réalité.

Les limites inexplorées sont aussi dans la science, les nouvelles technologies, la santé, le participatif, les œuvres libres. Ces limites ont en relation soit le progrès soit le social.

Vous vous dites qu’il y a certains domaines que vous connaissez mieux que d’autres. Attention ! Il faut savoir que bien que certains domaines soient importants les médias tentent de nous empêcher de les connaître. On peut comprendre cela pour la politique, le participatif, le social, les œuvres libres. Les raisons sont diverses mais cela peut évoluer. Quelqu’un qui s’intéresserait à ces domaines serait vu positivement s’il ne faisait qu’en parler en tant que simple néophyte.

Aussi nous sommes tous personnellement à la pointe dans notre domaine. Ne pouvons-nous pas aller d’un domaine vers un autre ? La réflexion et le questionnement avec les autres sur nos limites nous apportent cette réponse.

Mes notes

Écrire un texte sur une limite inexplorée de l’humain...


Accueil | Contact | Plan du site | Espace privé | icone statistiques visites | info visites 11389

Site soutenant l'économie de travail... Un ami

     RSS fr RSS7 Améliorer ses Textes

Creative Commons License