Corriger la structure de son texte Enregistrer au format PDF

Licence Creative Common by SA
mardi 16 août 2016 par matthius

S’auto-critiquer est très difficile. Comme on ne peut se suivre soi on évolue plus vite que la compréhension de son ego. Si on ne sait comment se comprendre il suffit de voir ce qu’écrivent les autres de similaire et de comparer avec ce que l’on a travaillé.

On arrive à bien se critiquer en évoluant. À la fin on comprend ses points faibles et on les travaille. Après avoir retenu le plus important et avoir changé ce qu’on croyait mauvais vérifier ses écrits par un ou une amie permet de savoir si on avait raison de se corriger. Comprendre ses peurs et préjugés permet de ne pas faire les mêmes erreurs de correction.

Certaines remarques reviennent souvent. Par exemple le lecteur aimerait vivre ce qui touche à son quotidien. L’auteur s’attache lui au sens de l’histoire et à son objectivité. En effet le lecteur est habitué à lire des phrases qui ont du sens, sinon il s’arrête de lire. Par contre il retient ce qui le touche. A nous donc de le toucher vers la bonne direction.

Le lecteur aime s’identifier au héros. Si on pense que le lecteur a l’impression de se mettre à la place du héros on peut ajouter de l’objectivité accentuant la cohésion du texte.

D’autres événements intriguent. Ils accentuent ces intrigues. On peut les placer après la présentation des personnages afin qu’on s’intéresse encore plus à ces derniers.

Un scénario permet de trouver du sens à son histoire. Au départ on écrit pour le fond ou le style, puis après pour les autres.

Être critiqué permet de savoir à qui on s’adresse en écrivant. On finit enfin par trouver ses lecteurs avec les critiques constructives.

Mes notes

Critiquer un texte que l’on souhaite améliorer...


Accueil | Contact | Plan du site | Espace privé | icone statistiques visites | info visites 11359

Site soutenant l'économie de travail... Un ami

     RSS fr RSS3 Écrire une Histoire

Creative Commons License